Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2015

Ludovic DUMAS candidat suppléant aux Départementales du GARD

Ludovic-Dumas.jpgDans le cadre de la préparation des élections départementales des 22 et 29 Mars prochains et l'union à cette occasion entre l'UMP, l'UDI et le MoDem sous le sigle commun à ces 3 formations "Le Bon Sens Gardois", notre ami Ludovic DUMAS, personnalité bien connue des milieux sportifs régionaux, ancien Délégué Départemental des Jeunes Démocrates, Conseiller Municipal à ROUSSON, a été choisi comme candidat suppléant sur le canton de LA GRAND-COMBE dont les têtes de liste sont Mme Colette-Andrée MARTIN (UDI) et Mr Dominique PASSIEU (UMP).

B.Bon.jpgRappelons à cette occasion que notre Président MoDem Départemental - Mr Bernard BON (Bellegarde) - est tête de liste en association avec Mme Christelle HUGOUNENQ (UMP) sur le canton de BEAUCAIRE sous le même sigle "Le Bon Sens Gardois".

Toutes nos félicitations et nos encouragements à ces candidats.

08 janvier 2015

LE CRIME CONTRE LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

Charlie001.jpg

03 janvier 2015

RENCONTRE entre Yvan LACHAUD et Bernard BON

RENCONTRE CENTRISTE GARDOISE AU SOMMET

 

yvan.lachaud.jpgB.Bon - copie.jpgÉlu à la Présidence Départementale du Mouvement Démocrate du GARD depuis seulement un mois, le Président Bernard BON a tenu à réserver sa première visite "officielle" à son homologue centriste, le Président Départemental de l'UDI, Mr Yvan LACHAUD.

Les deux hommes se connaissaient déjà de longue date et avaient toujours entretenu des rapports très respectueux l'un de l'autre.

Mr Yvan LACHAUD, par ailleurs aussi Président de Nîmes-Métropole, était accompagné de son Directeur de Cabinet, Mr Julien DEVÈZE (et aussi Délégué Départemental du "Nouveau Centre", l'une des composantes de l'UDI), et le Président Bernard BON du Secrétaire Général du Mouvement Démocrate du GARD, Mr François VAN DE VILLE (et aussi Chargé de la Communication et porte-parole du Mouvement Démocrate gardois).

L'entretien, assez prolongé entre les deux Présidents, fut à la fois studieux et très chaleureux.

Un tour d'horizon sur l'implantation gardoise des deux mouvements centristes - alliés au sein de "l'Alternative UDI*MODEM" fondée il y a un peu plus d'un an par MMrs Jean-Louis BORLOO et François BAYROU - a permis de faire certaines approches en vue des prochaines échéances électorales pour une meilleure coordination entre nos deux familles centristes et leur assurer une plus forte présence dans les décisions politiques qui s'imposent actuellement à la France pour la redresser de la situation où elle se trouve.

De nouveaux contacts se sont promis entre les deux Présidents pour parfaire une ère de collaboration nouvelle en vue de faire du "centre" une force alternative crédible et constructive.

LES VŒUX DU PRÉSIDENT BERNARD BON

mouvement démocrate,bayrou,politique

23 décembre 2014

BONNES FÊTES À VOUS.....

B.Bon.jpgBernard BON,

Président du MoDem du GARD

et toute son équipe vous souhaitent de bonnes et joyeuses fêtes, à vous, à vos familles et à tous vos proches.

Qu'elles soient pour vous tous des moments heureux et de chaleur retrouvée, à l'aube d'une année nouvelle qui se profile et ce dans une période parsemée de beaucoup d'embuches et de difficultés.

À bientôt. Cordialement bien à vous tous.

04 décembre 2014

LETTRE du PRÉSIDENT Bernard BON à nos adhérents

Le Président Bernard BON, tout récemment élu, a adressé un courrier à tous nos adhérents.

 

mouvement démocrate,bayrou,politique

 

29 novembre 2014

Mr Bernard BON, élu Président du MoDem du GARD

B.Bon.jpg

Ce Samedi 29 SEPTEMBRE 2014, les adhérents du MoDem du GARD ont été conviés à élire leur nouveau Président Départemental et les Membres du futur Conseil Départemental.

Malgré des conditions climatologiques particulièrement défavorables, 51,11% des adhérents 2014 se sont déplacés pour remplir leur devoir dans l'un des 2 bureaux de vote qui leur étaient ouverts (à Nîmes et à St-Christol-lès-Alès).

Mr Bernard BON, candidat d'union pour succéder au Professeur Philippe BERTA, a recueilli 95,65% des suffrages exprimés. Il est donc le nouveau Président Départemental élu du Mouvement Démocrate du GARD pour un mandat de 3 ans.

Et quant au Conseil Départemental proposé (qui respectait parfaitement et la parité hommes/femmes et la répartition géographique de nos adhérents du GARD (dont 72% habitent hors de Nîmes), il a recueilli l'unanimité des suffrages exprimés.

Dans quelques jours, un vote électronique régional sera organisé entre nos adhérents pour désigner nos candidats au Conseil National de notre Mouvement où notre Fédération gardoise y présentera 2 candidats : Mme Corinne PONCE-CASANOVA et le Professeur Philipe BERTA.

La superposition actuelle des élections politiques un peu partout met notre Mouvement sur la ligne de départ pour les prochaines échéances qui s'annoncent dès le printemps 2015.

04 octobre 2014

APPEL À CANDIDATURES

 

mouvement démocrate,bayrou,politique

Chaque adhérent de la Fédération du Mouvement Démocrate du GARD a reçu ce 4 Octobre un courrier par lequel  il est fait appel à candidatures à :

• la Présidence du Mouvement Départemental pour un mandat de 3 ans (élection prévue le Samedi 29 Novembre sur Nîmes et le secteur d'Alès)

• la participation au prochain Conseil Départemental (collège des "Membres Élus")

• la participation au prochain Conseil National (sur liste paritaire régionale)

23 septembre 2014

APPEL À UNE RÉACTION CIVIQUE D'URGENCE

UDI-MoDem.FB.jpg



    Le hasard du calendrier fait que, dans les semaines qui suivent, les familles du centre se recomposent.

    Dans un mois, les familles de l'UDI auront fait le choix de désigner, en leur sein, un successeur à Jean-Louis BORLOO. Nul doute que ce choix aura un effet d'impulsions nouvelles sur les grandes orientations qu'entendent faire entendre leurs adhérents.

    Peu de semaines après (fin Novembre), toutes les fédérations départementales du MODEM sont appelées à renouveler leurs propres instances locales (Président, Conseil Départemental) pour un nouveau départ à la veille d'échéances nouvelles (cantonales, régionales) qui s'approchent et face auxquelles leurs adhérents devront s'engager et fixer aussi leurs orientations.

    Que ce soit à l'UDI, ou au MODEM, mobilisés l'un comme l'autre vers cette volonté de rassemblement marquée par la fondation, il y a près d'un an, de "l'Alternative UDI*MODEM", scellée conjointement par Jean-Louis Borloo et François Bayrou, rassemblement qu'exige aujourd'hui, plus que jamais, la situation de la France entraînée dans la spirale stérile du bipolarisme ravageur UMP/PS et nous expose désormais à tous les dangers, dont celui des dérives extrémistes, cette fondation marque d'une manière forte que tout parti unique de la droite et du centre ne serait qu'une illusion.

    Être responsable, c'est prendre ses responsabilités. Chaque adhérent, que ce soit à l'UDI ou au MODEM, est face à elles. La somme des intérêts particuliers n'a jamais fait l'intérêt général. Il faut que le centre s'assume pleinement, C'est la condition pour que notre pays retrouve enfin un cap, une espérance et des perpectives. Le temps du "chacun pour soi" n'est plus d'actualité. Il est urgent d'agir et cette urgence appelle une réaction civique

    UDI et MODEM ont décidé de prendre leurs responsabilités. UDI et MODEM doivent, ensemble, être les acteurs centraux de la reconstruction intellectuelle et politique dont la France a besoin. Tous deux partagent, historiquement, les mêmes valeurs. C'est une chance pour la France, chance qu'il faut saisir. Si le centre qu'ils incarnent tous les deux veut dire quelque chose pour tracer une autre voie libératrice de notre pays, il faut qu'ils le disent ensemble avec force. Les dirigeants, à quelque niveau de responsabilité soient-ils et auxquels nous lierons nos destinées ne peuvent pas être des dirigeants qui divisent : ils contribueraient alors à l'affaiblissement du destin de la France, de nos régions ou de nos autres collectivités territoriales.

    Chacun, que ce soit à l'UDI, ou au MODEM, dans le respect mutuel de notre liberté, nous savons que nous ne changerons pas la France seuls.

    Pour cette raison, le MODEM du GARD affirme ici sa volonté d'œuvrer à la reconstruction de notre pays et de nos collectivités. Il y prendra toute sa part de responsabilités et ce dans cet esprit de rassemblement des familles du centre.

03 septembre 2014

LE NOUVEAU DÉLÉGUÉ des JEUNES DÉMOCRATES du GARD

Lazhar.Remaikia.jpg

Lazhar REMAIKIA

Chez les Jeunes Démocrates du GARD, les choses changent vite : à peine notre ami, Ludovic DUMAS (Rousson), était nommé en 2013 Délégué Départemental des JD du GARD (entre temps il s'est fait élire aux dernières municipales) que le couperet de la limite d'âge tombait  sur lui : chez les JD, on ne plaisante pas avec les  règles. Immédiatement, Christophe MASSON était de nouveau nommé pour assurer l'intérim en attendant la nomination d'un nouveau Délégué des JD du GARD.

La bonne nouvelle nous est parvenue cette semaine : c'est notre fidèle ami Lazhar REMAIKIA, (Nîmes) qui reprend le flambeau au moment même où notre ami Christophe MASSON bouclait ses valises pour quitter le GARD définitivement pour le VAR et se rapprocher de la  base navale à laquelle il est désormais attaché. Nous lui témoignons toute notre amitié et lui souhaitons bon vent marin pour tout le travail fait à nos côtés.

Pour celles et ceux qui sont fidèles de nos "3èmes Mardis Démocrates" mensuels, Lazhar n'est pas du tout un inconnu. D'une approche plutôt réservée, on sent chez lui une volonté de s'imprégner dans la vie gardoise. Il en aura tout loisir pour aller à la rencontre des JD du GARD dont plus de 80%.... n'habitent pas Nîmes Pas facile comme challenge.

Mais déjà il part en formation pour les jeunes à Guidel à l'occasion de l'Université de Rentrée du MoDem, Histoire de se mettre bien le bain. Bonne chance à lui et aux JD du GARD.