Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 décembre 2019

COUP DE THÉÂTRE à NÎMES

Le candidat centriste pour les municipales de Nîmes,

Yvan LACHAUD, investi par le MoDem,

a reçu l'investiture nationale LREM.

lachaud.jpg- Alors que les militants LREM de Nîmes s'apprêtaient à soutenir ces jours prochains leur propre candidat pour le fauteuil de Maire de cette cité de plus de 150.000 habitants, Préfecture du Gard, détenue depuis 2001 par le Maire LR sortant Jean-Paul FOURNIER - celui-ci ayant annoncé l'avant-veille sa candidature pour briguer un 4ème mandat - chacun s'attendait à ce que ce candidat local LREM soit à son tour investi par ses instances nationales pour affronter, outre le Maire sortant, également le candidat centriste Yvan LACHAUD, Président de l'Agglomération de Nîmes Métropole, ancien adjoint au Maire délégué aux finances, investi, lui, par le MoDem (tant local que national) qui, le premier, s'était mis sur les rangs.

Mais c'était sans compter sur l'appui actif du MoDem qui entendait recueillir aussi les voix LREM et est intervenu pour cela jusqu'au sommet des appareils parisiens pour obtenir l'appui du mouvement gouvernemental.

À la surprise quasi générale, nous avons appris que la Commission d'Investiture LREM renonçait à soutenir le candidat local issu de ses propres rangs nîmois, pour investir "totalement" le candidat centriste.

C'est une victoire mérité pour ce candidat ami, reconnu pour sa compétence des affaires publiques, son efficacité et sa rigueur, sa fidélité aux valeurs centristes, mais surtout pour sa capacité de rassemblement comme il a su le démontrer à la tête de l'Agglomération.

Toute l'équipe du MoDem du Gard se réjouit de cet appui dont beaucoup doutaient de l'issue, mais constataient aussi la détermination sans faille de notre Mouvement à soutenir ce candidat issu de notre propre famille centriste.

La voix est maintenant ouverte aux électeurs de Nîmes pour choisir leur propre destin.

François VAN DE VILLE, Secrétaire Général du MoDem du Gard

19 août 2019

Décès de Mr Jean POUDEVIGNE

poudevigne.jpgLa famille centriste du Gard est peinée d'apprendre le décès, en son domicile parisien le 14 Août dernier dans sa 97ème année, de Mr Jean POUDEVIGNE, Député de la 2ème circonscription du GARD (de 1958 à 1973, liste UDF de Jean BOUSQUET, Député-Maire de Nîmes), ancien Conseiller Général d'Aramon (de 1959 à 1989), ancien Maire aussi, pendant cette même période, de DOMAZAN (30 ans !).

Il fut le Secrétaire Général du "Centre Démocrate", acteur essentiel de la fondation de l'UDF et des familles centristes qui en ont découlé et qui sont devenues depuis un des piliers de la vie politique française, dans le GARD comme en FRANCE. Sa parole est restée écoutée depuis.

Il fut aussi, à titre professionnel, Vice-Président Délégué de Radio Monte-Carlo.

En raison de son âge qui avançait, Mr POUDEVIGNE a mis une fin définitive à tous ses mandats électifs en 2001

Le Mouvement Démocrate du GARD présente ses condoléances émues à la famille. Ses obsèques seront célébrées à DOMAZAN ce prochain 21 Août.

(Nous regrettons de n'être pas en possession d'une photo récente de Mr POUDEVIGNE. Nous faisons figurer ici un cliché beaucoup plus ancien qui rappellera peut-être quelques souvenirs à nos aînés)

18 avril 2019

ÉLECTION du Président Départemental du MoDem Gard

Patrick CHANAUD 2.jpg

À l'issue d'un scrutin, ouvert par correspondance du 1er au 14 Avril 2019 et organisé selon les normes statutaires sous la responsabilité du Délégué Départemental - Mr Bernard BON - pour élire le nouveau Président de la Fédération du GARD du Mouvement Démocrate (à la suite de la démission pour raisons "strictement personnelles" du précédent élu en Novembre 2017), le dépouillement des votes reçus s'est déroulé le 17 Avril en présence, comme simples observateurs, des 2 candidats qui s'étaient présentés au suffrage pour remplir cette fonction.

La participation au vote a été de 48,98% des électeurs inscrits.

À l'issue du dépouillement, a été proclamé comme nouveau Président Départemental du MoDem du GARD.

Mr Patrick CHANAUD

(photo ci-dessus)

élu par 64,71% des suffrages exprimés

militaire retraité de la Garde Républicaine de Paris, désormais établi à Nîmes et membre élu depuis 2017 du Conseil Départemental de la Fédération du MoDem GARD.

Le premier travail du nouveau Président élu est maintenant de fixer les objectifs, les missions qu'il veut atteindre, définir les territoires d'action, et désigner ensuite celles et ceux qui seront chargés, à chaque poste de travail pour ce faire et formeront le nouveau Bureau Départemental, en collaboration avec le Conseil Départemental élu en 2017 et resté en place depuis.

Nos plus vives félicitations et nos encouragements au nouveau Président.

François VAN DE VILLE, Secrétaire Général du MoDem du Gard

05 novembre 2018

François BAYROU sur France Inter

QUESTIONS POLITIQUES

À écouter l'entretien de François Bayrou lors de l'émission du 4 Novembre 2018 sur France Inter.

Une émission majeure à connaître.

Lien Vidéo : https://www.dailymotion.com/video/x6wnjdl

07 juin 2018

Le COMMUNIQUÉ du Dr Henri FRANCÈS

Le COMMUNIQUÉ du Dr Henri FRANCÈS

Merci d'ouvrir le lien ci-dessous :

18.06.06>Flash-Infos.pdf

26 mai 2018

Philippe BERTA, Député MoDem, fait passer 2 lois

ML18:5:26:Berta.jpg

17 mai 2018

PROPOSITION de LOI sur le Handicap

Handicapés.jpg

Le projet de loi préparé et présenté au nom du Groupe MoDem par notre ami le Député du GARD - Mr Philippe BERTA - vient d'être adopté ce Jeudi 17 Mai à l'Assemblée Nationale à une très large majorité.

Toutes nos félicitations pour le travail accompli avec soin et la façon dont il a pu être défendu avec talent par son rapporteur, Mr Philippe BERTA, au cours des débats qui ont précédé ce vote.

C'est une avancée importante en vue d'améliorer les conditions de vie de nos handicapés. Merci pour eux.

 

04 mai 2018

Pierre BATY, nouveau Président des Jeunes Démocrates

 

Pierre_Baty.jpg

Peux-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur ton parcours politique ?


Cela fait 9 ans que je milite au MoDem pour défendre nos idées centristes, humanistes et une certaine vision de notre démocratie. La richesse de notre famille politique, c’est aussi d’être composée de membres qui se connaissent depuis longtemps et s’entraident. Quel que soit le mouvement départemental dans lequel j’ai pu militer - Vendée, Nord, Paris - j’ai toujours pu y trouver des militants expérimentés prêts à former la relève.
Avec la nouvelle équipe que j’ai l’honneur de conduire, nous sommes la première génération à n’avoir connu que le MoDem comme mouvement politique central, nous portons donc une vision particulière de la place qu’il doit occuper dans le débat public.
 
Quelles ambitions et projets souhaites-tu porter au sein des JDem ?


Nous portons une double responsabilité. La première, c’est vis-à-vis de notre génération, qu’on dit trop peu engagée et éloignée de la politique. Nous voulons montrer que la politique sert plus que jamais à quelque chose, et spécialement dans les zones rurales et les banlieues, en développant des projets et des propositions à relayer auprès de nos élus.
Notre seconde responsabilité c’est vis-à-vis de notre mouvement. Les échéances européennes et municipales seront cruciales. Il nous revient de faire émerger la nouvelle génération politique. Nous lancerons des ateliers pour repérer et développer les idées innovantes et ferons en sorte que les Jeunes démocrates remplissent le rôle d’école politique pour repérer et former les jeunes talents du mouvement. Sachons forger une nouvelle force militante capable de porter nos idées et nos valeurs.
 
Des tensions se font ressentir dans certaines universités … Que penses-tu de ces mouvements ?


Elles n’ont pas duré et pour cause ! Loin d’être le reflet d’une génération qui veut réussir, elles ont surtout été le fait d’une minorité dirigée par les opposants au changement. Aux JDem, nous croyons au contraire que la réforme n’est pas encore allée assez loin. Beaucoup de chantiers restent ouverts sur l’égalité des chances, et notamment sur la simplification du système de l’enseignement supérieur, sur la revalorisation de l’enseignement professionnel et de la recherche, et sur le rapprochement entre monde universitaire et monde de l’entreprise. Nous comptons bien nous y atteler et faire entendre notre voix.
 
Un mot à adresser aux jeunes militants ?


Nous sommes à un tournant historique de notre mouvement. En étant co-responsables de la réussite de la nouvelle majorité, nous avons maintenant le devoir d’agir et d’ancrer nos propositions dans le réel. C’est quelque chose que nous attendions depuis longtemps : c’est parti !

14 avril 2018

MUNICIPALES 2020 : Le MoDem du GARD RECRUTE

El.Munic.jpgCOMMUNIQUÉ de Bernard BON

Délégué Départemental du MoDem du GARD


AUX ADHÉRENTS du MoDem du GARD
 
Chers amis et amies,
 
Les élections Municipales de 2020 approchent.
 
Le MoDem du GARD entend être présent sur l'ensemble de notre Département.
 
Celles et ceux d'entre vous qui souhaitent s'investir au sein d'une équipe dans la gestion de leur ville, ou de leur village, peuvent nous en faire part.
 
Merci de nous en avertir dans le plus bref délai.
 
Dès réception de votre message, nous vous contacterons et nous organiserons entre nous et rapidement des réunions d'information sur le fonctionnement d'un conseil municipal, sur la gestion d'une municipalité, d'une communauté de communes, comment organiser une campagne près des habitants, etc....
 
Ces réunions seront animées par les élus (ou ex-élus) de notre mouvement rompus à ces tâches et qui  feront part de leur expérience de terrain.

Nous comptons sur votre prompte réponse.
 
À bientôt.
 
Bernard BON
T. Port. : 06 60 37 56 87

05 avril 2018

Philippe BERTA, élu Président d'un groupe d'études

Le Professeur Philippe BERTA, Député MoDem du GARD, généticien de renommée internationale, a été élu par l'Assemblée Nationale Président du Groupe d'Études sur les "maladies génétiques" (dites "rares").

Ceci concerne plus de 3 millions de français touchés par ces maladies difficiles et souvent très handicapantes, parfois réputées incurables.

Il s'était déjà entretenu du sujet avec le Ministre de la Santé qui avait entendu ses suggestions avec grand intérêt.

Le MoDem du GARD souhaite pleine réussite dans sa nouvelle mission à son proche ami Député, et ancien Président Départemental.berta-site.jpg