Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2018

Philippe BERTA, Député MoDem du GARD s'exprime....

Philippe BERTA, Député de la 6ème Circonscription du GARD

vous invite à l'exposé qu'il fera sur son action au Parlement le VENDREDI 2 FÉVRIER 2018 à 18h30, au Restaurant "Les Alizées", Boulevard Victor Hugo (face au Lycée Alphonse Daudet - Station Tram-Bus "Arènes") à NÎMES.

Il sera heureux de pouvoir vous rencontrer à cette occasion et échanger avec vous.

À très bientôt.BERTA.jpg

28 décembre 2017

LES VŒUX de Stéphane CARDÈNES, Président du MoDem 30

Chers amis, chères amies,

Mes vœux s’adressent avant tout à chacun d’entre vous, dans votre vie personnelle, professionnelle et familiale car c’est le cadre le plus important pour chacun d’entre nous.

Vous le savez, nous avons vécu en 2017 une année politique toute particulière, avec l’arrivée d’un nouveau Président de la République qui a inscrit rapidement son style sur la scène nationale, internationale et un renouveau de la vie politique. Ce vent du changement a remis en avant le Mouvement Démocrate au sein d’une alliance politique avec le parti de la majorité.

Le Mouvement Démocrate s’est aussi renouvelé dans notre Département : une nouvelle équipe est à l’œuvre et nous devons lancer en 2018 les bases d’une reconquête en insufflant notre « ADN Démocrates » sur l’ensemble des actions que nous porterons dans nos territoires et auprès des habitants. Être au plus proche des Gardois, de leurs préoccupations, constituera le terreau de notre refondation.

Je voudrais vous formuler quelques souhaits pour l’année 2018.

Mon premier souhait, c’est que nous ne devons pas nous laisser emporter, ni par les illusions, ni par les excès, en particulier après les années difficiles de notre Mouvement. Nous devons être conscients du chemin à parcourir et du cap à tenir. Notre responsabilité c’est d’être avant tout lucides sur ce que nous sommes et ce que nous devons être. Devenons donc ce que nous devons être.

Mon second souhait, c’est celui de l’envie, du changement car nous devons oser prendre des risques pour sortir des sentiers qui semblent tous tracés pour mener à bien nos actions politiques. Je tiens à vous le redire fortement : nous devons insuffler une dynamique nouvelle à notre Mouvement et nous devons être convaincus que chacun d’entre nous doit-être à l’initiative de cette transformation. Pour changer le monde, changeons-nous nous-mêmes. Cette maxime doit résonner dans notre corps et raisonner notre esprit. Car, comme le disait Paulo Coelho, « Le futur a été créé pour être changé »

Mon troisième souhait, concerne la solidarité que nous devons développer entre nous au sein de notre Mouvement. Nous devons compter les uns sur les autres, sans projections ni arrière-pensées, ou autres attentes. J’ai dans l’idée que nous ne pouvons pas être uniquement un groupe aspirant à de hautes et nobles idées si nous n’appliquons pas nous-mêmes ces idéaux sur les personnes qui nous entourent. La solidarité apparait ainsi comme une valeur fondamentale pour notre communauté. Et je me permettrai de terminer mes souhaits par cette phrase, d’un certain François Bayrou : « Le citoyen n’est pas un consommateur. C’est un producteur d’idées, de convictions, d’engagements, de solidarité »

Tous ensemble et ainsi rassemblés, nous devrons donc être porteurs de ces valeurs.

Que 2018 soit donc, avec cette volonté, et pour vous tous, vos familles, vos proches et vos initiatives, gage de réussites, de joies et de bonheurs renouvelés. Tels sont les vœux que je forme ici, au nom de notre Mouvement, de notre équipe et de toutes celles et ceux qui nous entourent.

Stéphane CARDENES

Président du Mouvement Démocrate du GARD

27 novembre 2017

Stéphane CARDÈNES, nouveau Président du MoDem 30

Stéphane Cardènes.jpg


    Après un long processus pour assurer toutes les conditions d'un scrutin respectant les règles de la démocratie et de la représentation des différents territoires, le Mouvement Démocrate du Gard (MoDem 30) a procédé, ce Samedi 25 Novembre, à l'élection, pour 3 ans, de son nouveau Président et celle de son Conseil Départemental.

    La possibilité d'un vote parallèle par correspondance, à côté de celui "physique" dans une urne à Nîmes, a permis à nombre d'adhérents éloignés de la ville centre de participer à ce scrutin. Ceci a abouti à un taux de participation assez flatteur à côté de nombre de ceux observés désormais au plan national sur d'autres sujets. Ce fait démontre aussi la cohérence de notre Mouvement, son unité autour de celles et ceux qui partagent une même conviction et veulent participer à la vie publique dans le seul souci de l'intérêt de nos concitoyens. Mais, à cette occasion, nous avons aussi rencontré de nombreux nouveaux adhérents (certains ayant même fait le déplacement de villes parfois éloignées) qui cherchaient à rencontrer nos élus, dont notamment le Député MoDem du GARD - Philippe BERTA - qui a pu être présent sur place une grande partie de cette journée.

    Le dépouillement du scrutin a ensuite confirmé ce courant : sur l'ensemble des bulletins, aucun n'a pu être déclaré nul, aucune abstention signifiée, et les élus du jour ont tous été désignés à l'unanimité des suffrages exprimés.

    A donc été proclamé élu, par la Commission Électorale Départementale, comme nouveau Président du MoDem du GARD, Mr Stéphane CARDÈNES, 45 ans, Directeur "Habitat Logement" en Avignon, Maire de Lirac, Conseiller Communautaire du Gard Rhodanien, Président d'un Syndicat intercommunal "Eau Potable & Assainissement". Il succède aux présidences successives à la tête de notre mouvement de Philippe BERTA, puis de Bernard BON.

    De même, ont été proclamés élus les 19 membres (Collège "Adhérents") du nouveau Conseil Départemental du GARD.

    Ce nouveau Conseil se réunira incessamment pour proposer à nos instances nationales la désignation de notre futur Délégué Départemental, comme de notre futur Trésorier. Ce Conseil procédera aussi à l'élection de son nouveau Bureau Départemental. Une communication ultérieure informera des différentes nominations intervenues.

29 juin 2017

LES GROUPES POLITIQUES à l'Assemblée Nationale (2017)

Groupes constitués au 27 Juin 2017 :

 

7 groupes politiques de députés à l'Assemblée Nationale se sont constitués à la date limite d'enregistrement.

 En voici la liste officielle :

1 - Républicains en Marche : 309 députés + 4 appar. = 313

2 - Les Républicains (LR) : 95 députés + 5 apparentés = 100

3 - Mouvement Démocr. (MoDem) : 43 dép. + 4 appar. = 47

4 - Constructifs (Rép.+UDI & Ind.) : 34 dép. + 1 appar. = 35

5 - Nouvelle Gauche (ex-PS) : 28 députés + 3 appar. = 31

6 - France Insoumise (Mélanchon) : 17 députés

7 - Gauche Démocr. Républic. (Communistes) : 16 députés

 

Non inscrits (FN & Divers Droites) : 18 députés (pas de groupe constitué)

15 avril 2017

Le MoDem du GARD en campagne

http://www.objectifgard.com/2017/04/15/presidentielle-mod...

08 avril 2017

COMMUNIQUÉ du MoDem du GARD

cardènes stéphane.jpgMr Stéphane CARDÈNES, Maire de LIRAC, après s'être mis il y a quelques mois, et sur sa demande, en congé du Mouvement Démocrate du GARD, y a repris la plénitude de ses fonctions antérieures.

Bienvenue à lui et à sa riche expérience d'élu et d'urbaniste dont chacun sait les nombreuses et heureuses initiatives sur sa commune.

06 mars 2017

COMMUNIQUÉ du Président Bernard BON

B.BON.jpg

Le Mouvement Démocrate (MoDem) du Gard prend acte de la décision de Mr François BAYROU de s'allier avec Mr Emmanuel MACRON sur la base d’un engagement établi sur plusieurs thèmes qui sont, depuis toujours, des piliers importants des objectifs de notre Mouvement, notamment celui de la nécessité d'une moralisation de la vie politique française.

 

Depuis longtemps aussi notre Mouvement milite pour promouvoir une gouvernance pluraliste qui permettra enfin de nous affranchir de la bipolarisation actuelle de nos institutions. Cet accord fait naître une nouvelle opportunité, et les démocrates que nous sommes se doivent de la saisir pour l'avenir même de la France et des français.

 

Notre Conseil Départemental se réunira incessamment pour décider de la mise en œuvre sur le plan gardois des modalités de cet accord conclu entre les deux responsables de ces mouvements respectifs.

 

Bernard BON

Président du Mouvement Démocrate du GARD

04 mars 2017

ASSASSINAT ? ou SUICIDE ?

Je crois que l'affaire "Pénélope" n'est plus, peut-être en raison de ses contours incertains, d'actualité majeure dans l'opinion.

L'élément nouveau est celui de l'annonce faite, non pas par la Justice (qui ne s'est pas encore prononcée) mais par Mr Fillon lui-même, à l'issue de l'étrange dramaturgie de ce dernier mercredi matin, qu'il serait mis en examen le 15 Mars. Or chacun a en mémoire la déclaration de Mr Fillon du 26 Janvier face aux français (JT de TF1) que si "(son) honneur serait mis en cause, comme par exemple une mise en examen", il ne pourrait pas maintenir sa candidature. Cette déclaration a pris à leurs yeux, comme à ceux de ses proches ou ses soutiens, valeur d'engagement.

Or c'est la 1ère fois qu'hier, alors que Mr Fillon était de passage à Nîmes, j'ai entendu prononcer dans des conversations rencontrées au hasard de mes pas le mot "parjure" en raison de cette déclaration qui contredit en effet cet engagement de fait. Et la vague balayant toutes les espérances n'a pas tardé à suivre telle un tsunami.

Au-delà de l'usage de mots très discutables visant magistrats, policiers, enquêteurs et la Justice en général sans aucun discernement, semblable déclaration disqualifie en effet tout candidat à la magistrature suprême.

Je le regrette pour l'homme et pour son engagement courageux, mais le terme de "parjure" qui est maintenant dans la bouche des français le disqualifie sans appel de la fonction présidentielle.

Le simple réalisme oblige à tourner désormais les yeux vers d'autres solutions : c'est le meilleur soutien que l'on puisse désormais apporter à l'homme blessé par ses propres égarements, mais aussi c'est le meilleur service qu'on puisse rendre à la France et à l'alternance qu'on attend depuis 10 ans, suite à bien d'autres égarements dont nous avons tous été témoins et victimes, et qui désespèrent profondément les français.

Il est devenu urgent de rendre espoir à la France et aux français.

 François VAN DE VILLE

Secrétaire Général du MoDem du GARD

20 janvier 2017

À PROPOS D'UNE INVESTITURE....

20:01:2017.Flash-Infos.jpg

03 janvier 2017

LES VŒUX du Président Bernard BON

Cher(e) s ami(e)s.,

    L'année 2016 s’achève dans un climat politique des plus incertains.


    D'une part les querelles à gauche, d'autre part l’élimination (aux primaires de la droite) des deux favoris des sondages, ensuite la "volonté" de notre Président de ne pas se représenter en 2017, puis l’émergence d’un nouveau venu (Mr Emmanuel Macron) supporté (pour combien de temps ?) par des sondages favorables, ceci ajouté à l’adhésion de bon nombre de nos compatriotes aux sirènes habituelles des extrêmes, qu'ils soient de gauche comme de droite, etc…., tout ceci contribue à créer une offre politique désordonnée et difficilement lisible aujourd'hui.


    Ajoutons à cela les évènements dramatiques liés aux attentats aveugles qui ont endeuillé de très nombreuses familles : l'année 2016 est malheureusement restée dans la continuité de celle de 2015, malgré les promesses de certains.


    Ensuite encore, dans une grande partie du monde entier, y compris chez les nations les plus éminentes ou chez nos plus proches voisines, l’émergence du populisme, du "repli sur soi" et la prise en main autoritaire de certains leaders inattendus est pour le moins inquiétante.


    Il n’en reste pas moins que 2017 sera une année qui "compte" pour la France, notamment et surtout avec les élections présidentielles et législatives qui conditionneront notre avenir pour les 5 années à venir. Nos futurs dirigeants auront-ils - enfin ! - le courage politique de réformer en profondeur notre pays ?


    Et nous, le MoDem, dans ce monde si changeant et devenu si imprévisible ?


    Lors de notre Conseil National de Décembre, les débats sur notre positionnement face aux échéances électorales de 2017 ont été (comme très souvent) sans "langue de bois" et très enrichissants par le nombre et la diversité des intervenants. Mais, contrairement à ce que nous observons partout ailleurs, nous restons, nous MoDem, un mouvement solidement réuni autour de nos valeurs, lesquelles restent d'une impérieuse actualité.


    Notre devoir est donc d'aborder cette nouvelle année avec la volonté d’avancer vers une indispensable alternance. Mais cela nécessitera de la clairvoyance dans nos choix pour 2017, notre but étant de faire partager et connaître ces valeurs qui peuvent réunir, c'est notre conviction, le plus grand nombre de nos compatriotes pour leur épanouissement, pour plus de solidarité et de justice sociale.


    Que 2017 soit porteur d'espérance, pour vous tous, pour vos familles, vos proches et vos propres initiatives, et porteur aussi de gages de réussite, de joie, comme de bonheur et de santé.


    Tels sont les vœux que toute mon équipe et moi-même formons à votre intention.


    Cordialement vôtre.