Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 novembre 2015

COMMUNIQUÉ AUX ADHÉRENTS DU MODEM DU GARD

MoDem 30.jpg

 

     La presse a été tenue informée de la constitution dans le Gard d'une liste dressée sous la responsabilité inter-régionale Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon de Mr Dominique Reynié (LR/UMP) en vue des élections les 6 et 13 Décembre prochains, liste qui comprend en son sein quelques candidats appartenant à différents courants centristes, dont évidemment le Modem.

     Cette publication appelle de notre part les précisions suivantes :

    1°/ nous déplorons que notre Fédération du Gard n’ait nullement été associée à ces négociations, mais partiellement informée et toujours seulement a posteriori de leur déroulé. Celles-ci ne se sont faites qu'au niveau inter-régional, voire national, en fonction des difficiles équilibres à trouver. Ceci est très regrettable et dommageable tant pour notre légitimité que pour notre crédibilité, même si tous sont parfaitement en capacité de comprendre l’enjeu national que représentera cette élection.

    2°/ nous observons d'autre part que la constitution des listes pour cette nouvelle région a été un parcours chaotique, contesté souvent avec raison par nombre des familles partenaires qui les composent : le parti "LR/UMP" a fait preuve dans cette constitution d’un autoritarisme fort peu démocratique, et particulièrement envers les familles centristes.   

    3°/ nous constatons, comme dans les conditions ci-dessus exposées, la présence sur la liste du Gard (en 10ème position) de l'un de nos conseillers nationaux, Mme Corinne Ponce Casanova. Décision validée, in fine, par les seules instances nationales.

     Malgré notre légitime amertume, mais face à la progression des extrémismes de tous bords, nous nous devions cependant de faire face ensemble à nos responsabilités.

     Nous continuerons donc, dans ce combat, à défendre les valeurs que nous portons et, dans le cadre particulier de cette élection, pour le bien commun de cette nouvelle entité et de tous ses habitants.

     Bernard BON Président Départemental

                   Arthur EDWARDS  Délégué Départemental

Commentaires

C'est simple, depuis que SARKO ne pense qu'a détruire le MoDem avec la provocation de la trahison de Morin, il ne s'est pas encore aperçu qu'il se détruisait lui même ainsi que l' U M P. Cette situation dans le Gard ressemble à ce que nous constatons dans l'EURE, et sans doute dans la France entière, le centre est indispensable à la démocratie.

Écrit par : Roger Duval | dimanche, 08 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.