Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 janvier 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 Mouvement Démocrate,Bayrou,Politique

MUNICIPALES 2014


LE MOUVEMENT DÉMOCRATE du GARD

EN ORDRE DE MARCHE


Le Conseil Départemental du Modem du GARD s’est réuni le 22 Janvier 2013.

Dans le cadre de son ordre du jour, il a mis en place le premier niveau d’organisation en vue de la préparation des municipales de 2014.

À cet effet, ont été élus :

• Vice-Président : Mr Patrick REVOL (Venejan), en charge de l’organisation des municipales sur le secteur du Gard Rhodanien

• Vice-Président : Mr le Docteur Henri FRANCÈS (St Christol les Alès), en charge de celles sur le secteur du Bassin Alèsien

• Vice-Président : Mr Mickaël MANEN (Aimargues) et

• Vice-Président : Mr Arthur EDWARDS (Beauvoisin) en charge conjointement de celles sur le secteur Ouest du département.


Mr Bernard BON (Bellegarde), Délégué Départemental, prendra en charge celles sur le secteur Sud du département.

Le Professeur Philippe BERTA (Nîmes), Président Départemental de notre Mouvement gardois, organisera, quant à lui, les municipales nîmoises. Ainsi, à NÎMES, un groupe de travail élargi à la société civile a été mis en place et sera en charge de l’élaboration d’un programme qui se veut innovant et fondé sur la base d’une démocratie participative, après une consultation élargie au plus grand nombre de citoyens nîmois qui y seront associés.

Le mode de mise en place de ces équipes a été rappelé à chacun : il sera le résultat et d’un principe et d’une volonté.

• le principe : il sera une préparation qui ne se fera pas sur une base politicienne fondée sur des étiquettes, quelles qu’elles soient, mais sur une démarche d’équipes et de majorités locales. Ce qui compte, pour toute commune comme pour une ville plus importante, ce n’est pas l’étiquette des candidats - le rejet massif que l’on constate d’ailleurs des “politiques” par la population conforte largement ce principe - mais leur projet et leurs qualités humaines. Le Mouvement Démocrate du Gard aura donc aux élections municipales une démarche claire dans laquelle seule prévaudra la qualité des femmes et des hommes et la qualité de leurs projets.

• la volonté : elle sera une volonté d’ouverture. Porter des idées concrètes issues du terrain, faire apparaître des visages nouveaux que les "vieux partis" traditionnels ne permettent plus de faire surgir.

L’urgence des situations locales que nous avons à affronter conforte cette exigence et cette nouvelle façon de faire vivre l’action politique.

Les commentaires sont fermés.