Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 14 avril 2012

La VISITE de François BAYROU à NÎMES

mouvement démocrate,bayrou,politiqueFrançois BAYROU, vous l'avez appris par la presse, a passé quelques heures à NÎMES, le Mercredi 11 Avril, pour rencontrer des acteurs de la vie civile touchant au monde de l'entreprise, des quartiers, de la formation et de l'apprentissage, ceci dans le cadre de la préparation d'une prise de position sur l'emploi qu'il devait rendre publique dès le lendemain lors d'une conférence de presse à PARIS.

Quelques-uns ne nous ont pas caché qu'ils auraient souhaité pouvoir approcher, ne serait-ce que brièvement, notre candidat lors de cette visite.

Nous comprenons parfaitement leur sentiment. Mais les impératifs de la campagne - qui voulaient essentiellement consacrer ces quelques heures à cette seule thématique - ont empêché cette rencontre avec nos adhérents et sympathisants comme nous l'espérions nous-mêmes.

Le Président BERTA a fait paraître, dès la fin de cette visite, un communiqué à ce propos où il expose les nombreux aléas rencontrés lors de la préparation de cette visite et il nous dit comme les choses n'ont pas été simples.

Voici le message de Philippe BERTA, Président du Mouvement Démocrate du GARD :

Chers adhérent(e)s, cher(e)s soutiens, cher(e)s ami(e)s,

Vous avez probablement appris la venue de notre Président, François BAYROU, ce mercredi 11 avril par la presse et ceci mérite pour le moins un point d’explication.

Contacté (moi-même) il y a longue date, il fut longtemps question d’un meeting à NÎMES. Mais la perspective d’un meeting marseillais a fini par avoir raison de cette proposition.

Nous avons alors travaillé selon différents axes pour une visite thématique (viticulture, tourisme, quartiers etc.). Les thèmes, les uns après les autres qui pouvaient convenir, ne convenaient plus ; puis la visite elle-même est devenue matière à débat.

Ce n’est que la semaine dernière que la visite devait commencer à se confirmer. Il nous a été demandé, par souci de "timing" et "d’efficacité", de ne pas intégrer une rencontre militante, alors que nous avions au préalable programmé un petit déjeuner à l’Ever’In avec vous, puis, en dépit de cause, un accueil à l’aéroport. Rien n’a été négociable et je (nous) en sommes (tous) totalement désolés (voire au-delà !).

Le thème final, la composition même de la journée ont été adoptés le 10 au soir, après que nous ayons résisté à une tentative ultime de changement qui devenait techniquement impossible.

C’est à ce moment que l’intégration, dans une visite de 3 heures au total, du tournage du prochain clip de campagne a été exigée et dans un premier temps à.... Salins de Giraud !

Nous avons résisté à cette demande irréaliste en termes de durée de déplacement, pour imposer un tournage aux Bois des Espeisses à Nîmes, à 10 minutes du point de réunion que nous voulions à tout prix sauver en raison, entre autres, du travail réalisé par les équipes de l’Institut VATEL.

Nous avons pris la liberté d’intégrer nos responsables de Circonscription et quelques cadres du Mouvement, ainsi que quelques membres d’associations du Quartier Valdegour qui travaillaient avec certains d’entre vous, et cela depuis quinze jours à cette venue.

Le résultat semble avoir convenu, les retours presse sont conséquents et c’était là l’objectif. Notre secrétaire national, Marc FESNEAU, nous a félicités hier soir et (il) tient à vous présenter ses excuses, n’ayant pas eu le choix lui-même.

Je vous ai résumé une longue histoire de dizaines et de dizaines de coups de fil….

En quelques mots, je reste à votre disposition pour de légitimes questions complémentaires.

Il nous faut regarder désormais devant nous dans cette dernière ligne droite, et ceci sans état d’âme.

Je sais compter sur vous. François BAYROU sait compter sur vous. Il nous faut quadriller le terrain (affichage, tractage) et nous retrouver le plus nombreux possible au meeting de MARSEILLE ce dimanche, point fort de la campagne.

Je sais compter sur votre compréhension, et vous pouvez compter sur mon amitié.

Philippe BERTA

Les commentaires sont fermés.