Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 juillet 2020

APRÈS LA DÉSERTIFICATION ÉLECTORALE DU 28 JUIN 2020

L'élection du 28 Juin 2020 étant désormais derrière nous, avec le triste constat de la désertification de l'électorat - à Nîmes, Mr Jean-Paul Fournier n'a été réélu Maire qu'avec 13,24% des inscrits, soit le plus faible score historique pour une élection locale - des journalistes sont maintenant libérés des contraintes administratives en cours pendant la campagne électorale et leur plume peut désormais exprimer leur vision des choses.

"La Gazette de Nîmes", dans son édition du 2 Juillet, et sous la plume de François Wiart, a livré son éclairage sur les conditions de cette élection hors normes. Et son rappel des faits, hors les quolibets d'usage assortis de mensonges outranciers, ne manque pas d'intérêt.

Voici donc son analyse. Il ne nous appartient pas de la commenter. Vous en jugerez vous-mêmes.

Gazette-2:7(1:2)001.jpg

Gazette-2:7(2:2)002.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.