Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 avril 2018

L'INTERVENTION de la FRANCE en SYRIE

COMMUNIQUÉ de PRESSE

Le 07 Avril 2018, des attaques chimiques ont été perpétrées contre la population à Douma en Syrie.

Il était de la responsabilité de la France d’agir. C’est dans le cadre onusien autorisant la protection des populations victimes d’armes chimiques que trois membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, dont la France, sont intervenus suite à la violation par le régime Syrien, pourtant signataire en 2013 de la Convention pour l’interdiction des armes chimique. Cette intervention s’est limitée à la destruction de cibles strictement militaires.

Le Premier Ministre a réaffirmé au Groupe Parlementaire du  "MoDem et apparentés" que la priorité de la France était de permettre l’émergence d’une solution politique durable au conflit qui déstabilise la région depuis trop longtemps et qui a causé la mort de près de 500.000 personnes, tout en veillant à la protection des populations civiles.

Le MoDem du Gard soutient pleinement ses Députés - dont le Député Gardois Philippe Berta - qui se tiendront aux côtés du Président de la République dans sa volonté d’accompagner les acteurs de la région à retrouver le chemin de la négociation, et surtout de la paix mais également en ne laissant pas impunie l’utilisation d’armes chimiques.

Le Président du MoDem du Gard
Stéphane CARDÈNES
  Le Délégué Départemental
Bernard Bon

samedi, 14 avril 2018

MUNICIPALES 2020 : Le MoDem du GARD RECRUTE

El.Munic.jpgCOMMUNIQUÉ de Bernard BON

Délégué Départemental du MoDem du GARD


AUX ADHÉRENTS du MoDem du GARD
 
Chers amis et amies,
 
Les élections Municipales de 2020 approchent.
 
Le MoDem du GARD entend être présent sur l'ensemble de notre Département.
 
Celles et ceux d'entre vous qui souhaitent s'investir au sein d'une équipe dans la gestion de leur ville, ou de leur village, peuvent nous en faire part.
 
Merci de nous en avertir dans le plus bref délai.
 
Dès réception de votre message, nous vous contacterons et nous organiserons entre nous et rapidement des réunions d'information sur le fonctionnement d'un conseil municipal, sur la gestion d'une municipalité, d'une communauté de communes, comment organiser une campagne près des habitants, etc....
 
Ces réunions seront animées par les élus (ou ex-élus) de notre mouvement rompus à ces tâches et qui  feront part de leur expérience de terrain.

Nous comptons sur votre prompte réponse.
 
À bientôt.
 
Bernard BON
T. Port. : 06 60 37 56 87

jeudi, 05 avril 2018

Philippe BERTA, élu Président d'un groupe d'études

Le Professeur Philippe BERTA, Député MoDem du GARD, généticien de renommée internationale, a été élu par l'Assemblée Nationale Président du Groupe d'Études sur les "maladies génétiques" (dites "rares").

Ceci concerne plus de 3 millions de français touchés par ces maladies difficiles et souvent très handicapantes, parfois réputées incurables.

Il s'était déjà entretenu du sujet avec le Ministre de la Santé qui avait entendu ses suggestions avec grand intérêt.

Le MoDem du GARD souhaite pleine réussite dans sa nouvelle mission à son proche ami Député, et ancien Président Départemental.berta-site.jpg

MACRON / BAYROU : La proportionnelle à 15% ?

TRIBUNE LIBRE

Ce qu'il y a de rassurant au MoDem, c'est l'émergence que l'on observe aujourd'hui - et plus qu'intéressante - de nouvelles têtes qui, peu à peu, infléchissent le mouvement, à la fois dans une certaine fidélité à la ligne Bayrou, mais le sortent du piège où celui-ci l'avait involontairement placé par des choix parfois mal maîtrisés (ou souvent incompris) et qui avaient fini par marginaliser le mouvement.

Ce glissement est bienvenu : Bayrou, quelle que soit l'amitié et l'estime que nous lui portons, s'éloigne doucement des horizons où sa très longue expérience l'avait placé. Il a écrit de belles et grandes pages de l'histoire de notre famille politique, mais, comme pour tous les beaux livres, il est des pages qu'il faut savoir tourner, sans oublier pour autant celles qui ont été écrites précédemment.

C'est ce moment-là qu'on est en train de vivre. Bayrou est de moins en moins écouté (on le constate !), mais d'autres voix s'élèvent au MoDem avec brio : je ne doute pas qu'elles prendront le relais et sauront maintenir le cap de notre fidélité à nos idéaux.

François VAN DE VILLE